Aller directement au contenu principal de la page
CPVAL DE
Contact
Admin
bandeau du site
INFO : les variables d'identification de la page n'ont pas été reçues. Veuillez choisir un page via le menu.

Rémunération des comptes épargne 2017

Tenant compte de la situation financière de la Caisse et grâce à la performance réalisée lors de l'exercice 2017 (+8.5%), le Comité de notre Institution a décidé d'attribuer un taux d'intérêt rémunératoire de 3.75% sur les capitaux épargne des assurés. L'excellent résultat réalisé aura également permis d'améliorer le degré de couverture ainsi que la réserve de fluctuation de valeur, ceci après constitution des provisions légales.

Pour les comptes épargne des assurés actifs en situation de sortie ou de retraite courant 2018, le taux appliqué sur leurs comptes sera le taux minimum LPP, soit 1%.

Les comptes de retraite anticipée se verront crédités pour l'exercice 2017 d'un taux de 1%. Aucun intérêt rémunératoire n'est prévu en cas de retraite ou de sortie courant 2018.


Information pour les bénéficiaires de rentes

Les attestations fiscales pour l'année 2017 vous parviendront durant la première semaine de février 2018.


Août 2017 - Taux de conversion - communication du Conseil d'Etat

Ainsi que le  mentionne la communication du Conseil d’Etat, sur décision du Comité de CPVAL, aucune modification liée à l’adaptation des taux de conversion n’est à attendre pour 2018.

Le Conseil d’Etat a pris connaissance des options stratégiques développées par le groupe de travail (voir rapport) chargé de ces questions. Les incidences sur la situation de prévoyance personnelle ne pourront  être établies qu’à l’issue des analyses. Le Conseil d’Etat n’entend pas mettre les personnes concernées devant un fait accompli et s’engage à leur permettre de prendre leurs dispositions.


Juin 2017 - Envoi des certificats annuels de prévoyance + information


Janvier 2017 - Lettre d'information à nos assurés


Actualité - taux de conversion


Derniers articles publiés

Janvier 2017 Partage de la prévoyance en cas de divorce